close

Balzac dans les collections de la Bibliothèque

Les collections contemporaines

La bibliothèque municipale de Tours dispose d’un fonds important des œuvres d’Honoré de Balzac ainsi que d’une collection d’ouvrages relatifs à son œuvre et à son univers.

A la fois romancier, critique, essayiste et journaliste, Honoré de Balzac est un écrivain prolifique.
Longtemps considéré comme un auteur réaliste (Le Père Goriot, Eugénie Grandet) du fait des descriptions détaillées des lieux et des personnages, s’attardant au moindre détail, Honoré de Balzac a aussi abordé le genre du romantisme (Le Lys dans la vallée), de l’essai philosophique (Physiologie du mariage), du roman historique (Les Chouans) ainsi que le fantastique (La peau de chagrin).

Son œuvre est immense : du recueil de nouvelles des Scènes de la vie privée paru en 1930 à la Comédie humaine qui fit de lui un romancier reconnu, en passant par Lettres à Mme Hanska, les productions balzaciennes se succèdent rapidement et impressionnent.

Aussi, la bibliothèque municipale vous invite à découvrir une bibliographie sélective distinguant les genres : romans, biographies, essais, études ainsi que des catalogues d’exposition tel Une comédie inachevée : Balzac et l’illustration, empruntables ou consultables sur site.

Les collections patrimoniales

L’œuvre de Balzac est très bien représentée dans les collections patrimoniales de la Bibliothèque municipale de sa ville natale.
La ville de Tours a la chance de posséder un document exceptionnel, les épreuves corrigées du roman Béatrix, généreusement offertes par le baron Larrey en 1886, permettant de saisir le processus de création littéraire, mais également quelques lettres autographes de Balzac témoignant de ses séjours en Touraine, à Saint-Cyr ou à Saché.
La Réserve des livres rares et précieux conserve plus de 200 éditions de textes se rattachant à Balzac :

  • des ouvrages imprimés ou édités par Balzac lui-même entre 1826 et 1828, à l’époque où il ambitionnait de développer une activité d’entrepreneur dans le monde du livre.
  • des éditions parues de son vivant, parfois originales, comme celle du Curé de Tours, du Lys dans la vallée, de La Peau de chagrin, de Béatrix ou encore de la pièce de théâtre Vautrin, ou des contrefaçons belges, qui ont causé tant de tort aux ressources financières de l’écrivain (Le Lys dans la Vallée, La Maison Nuncingen, Le Centenaire, etc.).
  • un bel ensemble de rééditions parues après sa mort, soit d’œuvres particulières, soit d’œuvres complètes, présentant pour certaines une illustration d’une grande richesse (ainsi, les Contes drolatiques illustrés entre autres par Gustave Doré, Albert Robida, puis Dubout).

Ce fonds n’est pas clos et s’enrichit régulièrement de nouvelles pièces, au gré des opportunités. Il fait l’objet de présentations régulières dans le cadre des animations patrimoniales de la Bibliothèque. Sa consultation s’effectue sur demande motivée en salle Patrimoine – Touraine.